Les boulettes SNCFiennes ou l'art d'enfumer le client

Publié le par La Slovaquie Trotteuse

En étant étudiante à Chambéry et ayant ma famille et mes amis sur Perpignan, et aimant bien me balader d’un bout à l’autre de la France, il m’arrive fréquemment de voyager avec la SNCF.
Comme je ne veux pas me montrer de mauvaise foi, je dois quand même avouer que, hors période de grève, cela se passe plutôt bien. Il y a parfois de gros retards mais ce n’est généralement pas de leur faute : coupure de courant d’EDF : 40 minutes de retard, crise cardiaque d’un homme dans le train que j’attendais : 1h30 de retard

D’ailleurs pour info, il faut savoir que la SNCF sur les trains grandes lignes, quand il y a plus d’une demi-heure de retard propose le remboursement des billets de transport, il faut pour cela aller à l’accueil et demander un document spécifique… Généralement ils ne le disent pas… faut dire que si tout le monde le savait, ça pourrait le faire perdre pas mal de pognon… Donc à bon entendeur…

Non, là où la SNCF attend les sommets de sa mauvaise foi, explose l’audimat de l’irraisonnable, et crève les plafonds de la bêtise humaine pour révéler au grand jour que les clients… elle en a rien à f….. (Biiip – censure) c’est lors des GREVES.
Les grèves SNCF font partie du paysage Français autant que le festival de Cannes, les fêtes de noël ou les jours fériés (sauf qu’à la différence du 16 mai, il y a peu de chances qu’elles soient sucrées pour le bien de tous, et pourtant qu’on nous sucre les grèves ça, ça nous ferait vraiment du bien !!!).
Prévues pour faire chier tout le monde et non pas que la direction de la SNCF, elles arrivent fort bien à leur but… plus efficace que des dragées Fukas les grèves SNCF.
En même temps ils sont plutôt bien organisés dans l’art de nous les briser, ils font les grèves en période de vacances, de ponts,… et aussi souvent qu’il y a des vacances et des ponts. Ils sont plus pratiques qu’un calendrier pour savoir quels sont périodes de congés des Français, dès qu’ils posent un préavis de grève : ah !
Vacances de noël, ah ! Long week-end,…
Par contre ils sont carrément à jeter dans l’art d’assumer. Quand il s’agit d’ouvrir la gueule bien grande pour dire qu’on a une conscience sociale, de diffuser des messages bien onctueux du type «  En raison du mouvement social d’une partie du personnel, la circulation des trains sera perturbée, nous vous prions de nous excuser pour ce désagrément », et de passer au 20h en clamant que l’on prend en compte qu’il y a des clients et que l’on a prévu de ne supprimer qu’un train sur trois, là il y a quelqu’un. Mais quand tu te retrouves comme un con (oups, je viens d’être grossière) coincé en gare sans aucune liaison de la journée pour l’endroit ou tu vis (c'est un train sur trois du total des trains prévus en France, ça ils l'avaient pas explicité à la TV), là il y a personne pour te faire de beaux discours… Juste quelqu’un pour te demander de payer ton billet, en espérant que ton train ne soit pas annulé !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article